INFLUENCES EXTRA-TERRESTRES DANS LA TRADITION AFRICAINE

Acceuil - Mots - Phrases-clefs - Traducteurs - Proverbes - Cartes - Symboles - Voyages - Miss - Modeles - Chefs religieux - Presidents - Rois - E-Ts - Ethnies - Habitat - Ressources - Regne vegetal - Regne animal - Paysages - Art - Gallerie - Liens

Ecrire à Syntafrica

 

Credo Mutwa, Chaman d'Afrique du Sud

né en terre Zulu le 21 Juillet 1921

 

Voici quelques extraits d'un article donnant une idée des interventions extra-terrestres en Afrique subsahararienne. Informations récoltées dans ses voyages par Credo Mutwa, Chaman d'Afrique du Sud né en terre Zulu le 21 Juillet 1921.

Vous trouverez des informations complémentaires sur la page web de Credo Mutwa

Nous pouvons aussi vous envoyer l'article en fichier attaché.

 

- Ou que vous alliez en Afrique… vous trouverez de très anciennes histoires qui sont incroyablement semblables. Vous trouverez des tribus africaines et des races qui vous diront qu'ils descendent de Dieux venant du ciel il y a des milliers d'années.

…Dans certains cas ces Dieux et Déesses sont décrits comme de très beaux êtres humanoïdes dont la peau était bleu brillant ou verte ou même argent.

La plupart du temps vous verrez qu'il est dit que ces grands Dieux, spécialement ceux venus du ciel, n'étaient pas humains…. Des créatures d'une apparence effrayante et hideuse. Certains disent que ces créatures étaient comme des crocodiles, avec des dents comme celles des crocodiles ou de requins mais avec de grosses têtes rondes. Certains disent sont de grands êtres à tête de serpent posée sur un long cou, et avec de longs bras et de très longues jambes. Il y a ceux qui disaient que ces Dieux qui venaient du ciel voyageaient dans des bateaux magiques faits de métal brillant, d'argent, de cuivre ou d'or, des bateaux qui avaient la possibilité de voguer sur l'eau et de voler à travers le ciel comme des oiseaux.

….En Afrique de l'Ouest chez les Bumbaras ces Dieux amphibiens ou reptiliens sont appelés "Zishwesi". En Afrique de l'ouest toujours ils sont appelés aussi "Asa" qui a donné le nom Ashanti. Chez les Dogons, on trouve les "Nommo" une race reptilienne ou amphibienne venant de Sirius. ( qui aurait laissé des connaissances astronomiques dont la présence de certaines planètes découvertes que récemment par nos astronomes.)

 

Lire aussi le livre "LE CHANT DES ETOILES"

Il canto delle stelle - Vusamazulu Credo Mutwa - Edizione il punto d'incontro

Un livre italien contenant de nombreuses descriptions d'entités extra-terrestres en Afrique.

 

 

 

 

 

Les Extra-terrestres en Afrique

Extraits du livre italien - Vusamazulu Credo Mutwa Il canto delle stelle Edizione il punto d'incontro

 

Ensemble des races Extra-Terrestres décrites par le grand chaman et contacté Credo Mutwa

Apellation

 

Description

 

   
Muhondoruka - Dans toute l'Afrique La plus célèbre et terrible créature ; semblable à une colonne, détestée et crainte dans toute l'Afrique, dont l'apparition est synonyme de violence. Il peut atteindre une hauteur de quatre mètres et demi, avec une largeur de de 60 ou 70 cm.
Mutende-ya-ngenge - C'est le peuple Balluba du Zaïre qui l'appela Mutende-ya-ngenge, qui signifie « l'homme blanc au fouet » - connu au Botswana sous le nom de Sekgotswana , qui signifie « celui qui est bas » ; parfois il est appelé Puhwana De couleur grise et blanche, avec une tête un peu grosse, le visage blanc comme la craie avec d'énormes yeux verts qui lui tournent tout autour de la tête, qui lui permette de regarder en arrière sans devoir bouger son visage. Il fait moins d'un mètre et a les dimensions d'un enfant à grosse tête - mince, presque fragile, avec les mains et pieds très gros. se défend avec une arme en forme de fouet capable de faire très mal et de reconduire à la raison le lion le plus féroce
Mvonjina Petite, étrange et differente : plus petite que le Muhondoruka et un peu plus grande que le Mutende-ya-ngenge, en général il a une grosse tête couverte d'une peau luisante qui laisse apparaître les yeux aux bulbes ouverts et la bouche circulaire comme l'embouchure d'un cylindre. Les doigts de la main et des pieds ne sont pas visibles. Sa tête a les dimensions d'une citrouille plutôt grosse et tondue comme un melon. Cet être est revêtu d'un matériau de couleur doré. Il n'est pas vraiment dangereux pour nous, au contraire c'est une des créatures qui nous apporte connaissance et sagesse, et il est considéré comme un messager des Dieux. Dans nos mythes il est le serviteur de la déesse Nananana.
Sikasa Nous ressemble beaucoup ; il appartient à la race de la déesse Nananana, il a la peau rougeâtre et les cheveux noirs parfois un peu vert, et à première vue il peut être pris pour un humain. Il est amical et bénéfique - parfois s'unit par les liens du mariage avec nous - sont très sages.
Mmkungateka ou Muncwi Insolite mais inoffensive, haute d'environ quatre mètres, avec un corps très maigre - très peureux, ils suivent les hommes comme une ombre, et s'échappent si quelqu'un se retourne et semble vouloir réagir. En général ils apparaissent près de leur moyen de transport, une sorte d'énorme cuvette scintillante que les membres de différentes tribus décrivent comme un conteneur concave retourné, plat à la base et gonflé au sommet. Le Mmkungateka aime dépasser les véhicules sur les routes peu fréquentés.
Nafu A la tête ronde privé de tout trait reconnaissable, sans yeux, oreilles et nez. Sa main n'a que trois doigts. Il communique avec les autres créatures en les touchant. Le Nafu est très aimé des tribus de l'Afrique orientale et centrale ; il transmet des connaissances de médecine et enseigne comment parler aux arbres et aux aspects de la nature privés de voix. moi interviennent pour favoriser le progrès de l'humanité.

 

 

- D'autres auteurs dont nous n'avons pas retrouvé la source expliquent que les fameuses citées fortifiées du Zimbabwe possédaient des tours aux ouvertures dirigées vers le ciel pour accueillir des êtres extra-terrestres à peau grise et aux ailes de chauve souris.

 

- Eugénio Siragusa dans son livre sur le serpent à plume nous décrit l'origine de l'être humain.

Au départ l'être humain aurait été un être amphibien hermaphrodite vivant dans les océans de notre planète. Un jour les Elohims seraient intervenus génétiquement et chirurgicalement afin de séparer les sexes, stabiliser la taille, et rentrer les bronchioles à l'intérieur de la cage toraxique. Ensuite ils auraient fait venir les races de couleurs de divers systèmes stellaires environnants pour le féconder. La noire d'Orion, la rouge des Pléiades, la jaune de Procyon, et la blanche d'Alpha du Centaure…